Approche holistique » de la nutrition

Comment donner une juste place à la nutrition, sans focaliser toute notre existence sur la recherche d'une alimentation parfaite (qui d'ailleurs n'existe pas) ou d'une silhouette de rêve ?

Comment s'orienter dans les méandres des théories à propos de la nutrition, de l'alimentation, de la santé, qui provoquent davantage de confusion que d'information ?


Au lieu de subir l'avalanche de théories tous azimuts et de tester tout et n'importe quoi, l'Ecole propose de renverser le processus en apprenant à la personne à se centrer en elle-même, à se mettre à l'écoute de son corps, à clarifier ses besoins et ses attentes, à prendre conscience de ce qui perturbe sa santé et sa vitalité et de ce qui la restaure.


De quoi ai-je faim ? Qu'est-ce qui nourrit ma vie ?

La réponse à ces questions dépasse le besoin physique et touche des plans plus subtils de l'être humain dont il est indispensable de tenir compte, car ils conditionnent notre comportement alimentaire.

Celui-ci est déterminé par de nombreux facteurs : âge, terrain, constitution, pathologies, activités, goûts, aversions, climat, environnement, culture, croyances, ainsi que par nos émotions, sentiments et philosophie de vie. L'homme ne vit pas seulement de pain...


Les nourritures du corps, du mental et de la conscience ne sont pas les mêmes, ce qui n'est pas sans conséquences sur l'équilibre physique, physiologique, psychologique et existentiel de la personne.

Il y a des nourritures qui procurent vitalité, joie, énergie, dynamisme, enthousiasme à tous les niveaux de notre être, alors que d'autres nous épuisent, nous dévitalisent, affectant insidieusement notre santé


Chaque être humain étant unique, seule une approche personnalisée permettra de déterminer les règles alimentaires et les conseils thérapeutiques les plus adaptés à sa situation et à sa personnalité.

Approcher cette réalité nous conduit à placer la nutrition holistique comme une discipline à part entière, qui nous fait prendre conscience que notre manière de nous nourrir va affecter non seulement notre être tout entier (au niveau physique, psychique et spirituel), mais aussi nos relations personnelles, nos relations à la nature, à l'environnement, à l'économie.

Début de page